Cliff Vaughs

Nouveautés

Le créateur des choppers d’Easy Rider

 

A la sortie du film Easy Rider en 1969, les spéculations autour de la conception de Captain America vont bon train. Sur fond de tension raciale, les noms de Cliff Vaughs et Ben Hardy restent dans l’ombre. 40 ans plus tard, l’annonce de la vente aux enchères du plus célèbre chopper créditera enfin de manière officielle les deux afro-américains qui l’ont conçu.
Cliff Vaughs et la « Super Hog »

Cliff Vaughs et la « Super Hog »

un préparateur engagé

En 1961, Cliff Vaughs prépare son premier custom et rencontre Ben Hardy, un autre préparateur avec qui il lie une profonde amitié. Vaughs s’engage dès 1963 pour lutter contre la ségrégation raciale. Il rejoint le mouvement des droits civiques aux côtés du comité de coordination non-violent des étudiants et produit des films-documentaires. Il sillonne le sud des Etats-Unis au guidon de son Knucklehead et méprise le danger : accompagné d’une jeune femme blanche, il sera même pris pour cible dans l’Arkansas. Vaughs travaille également pour une station de radio de Los Angeles. Il rencontre à cette occasion Peter Fonda en 1965.

 

la naissance du mythe
Larry Marcus

Larry Marcus

En 1967, Peter Fonda et Dennis Hopper se rendent chez Vaughs. Ils échangent sur leur nouvelle idée de film, qu’ils veulent centré sur la moto. Le projet aboutit et Cliff est nommé producteur associé. Il conçoit les motos comme les thèmes visuels. Pour l’assister sur la partie technique et mécanique, il recrute Ben Hardy et Larry Marcus. Peter fournit à Cliff l’esquisse de la moto qu’il souhaite piloter. Plusieurs versions de la Captain America sont créées, dont la plupart en réponse aux exigences de Peter Fonda. Il demande par exemple le retrait de l’embrayage suicide et l’intégration d’un témoin de point mort (chose faite, de manière discrète). Larry et Cliff parcourent des milliers de kilomètres pour roder la machine.

 

 

 

Le tournage
Ben Hardy

Ben Hardy

Le tournage du film est quelque peu chaotique et laisse place à des tensions entre les acteurs et l’équipe technique. Lors des prises de vue au carnaval de la Nouvelle-Orléans en 1968, l’une des motos ne démarre plus et sert de prétexte pour licencier Vaughs et ses acolytes. Leurs noms sont retirés des crédits et une des scènes voulues par Cliff est enlevée du film. Celle-ci met en scène des membres du Chosen Few (club de motards de couleur, dont Vaughs fait partie), venant en aide à Dennis et Peter alors en panne avec leurs motos. Finalement, aucune personne de couleur n’apparaitra dans Easy Rider, laissant Cliff et Larry éprouver de la rancoeur. Selon eux, si cette scène avait été diffusée, la perception selon laquelle le chopper était réservé aux blancs aurait changé. Vaughs décède en 2016 à l’age de 79ans. Dans sa dernière interview, il confiait n’avoir jamais regardé Easy Rider.

En savoir +

Paul d’Orléans publie en 2014 un ouvrage exclusivement consacré à la véritable histoire du chopper : « The Chopper : The Real Story« .

Besoin d’aide dans la recherche de vos pièces ? Nos experts vous accompagnent !  Pour plus d’informations sur vos pièces, contactez l’équipe commerciale au 04 78 86 60 40 ou par mail à contact@ksmotorcycles.com !

Suivez-nous sur Facebook et Instagram !

You may also like

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *