King of the Baggers : comment transformer un Bagger en moto de course

Nouveautés

Des wheelings en Street Glide. Des étincelles en Electra Glide ou encore des dérapages en Indian Challenger. C’est le spectacle que nous offrait la « King Of Baggers Race » il y a maintenant plus d’un mois. Une course impressionnante où des motos custom équipées façon Touring bataillaient pour la première place sur le circuit de Laguna Seca. On est allé se renseigner auprès de Performance Machine pour comprendre comment on passe d’un Bagger à une moto de course.

Avant toute chose, vous devez surement vous poser la question « Qu’est-ce qu’un Bagger ? ». Un Bagger, c’est une moto custom, équipée de grosses valises rigides, d’un fairing, d’un gros réservoir et de tout ce qui pourrait offrir du confort au pilote. Vous l’aurez compris, un Bagger est une moto faite pour parcourir de longues distances, pour cruiser. Le Bagger, c’est LA moto conçue pour se pavaner le long de la route 66. Pas pour prendre des courbes à plus de 150 km/h sur un circuit. Le Street Glide est le parfait exemple de ce que peut être un Bagger.

L’improbable Street Glide de Performance Machine

Et pourtant, les préparateurs ont réussi à transformer ces engins afin d’en faire de véritables motos de circuits. Nous avons donc sélectionné pour vous une liste de pièces utilisées pour la moto pilotée par Josh Herrin.

pm street glide

Un poste de pilotage taillé pour la course

Mais comment arrive-t-on à frotter ses sliders avec une Harley-Davidson ? Avec une partie cycle de qualité et beaucoup d’audace. C’est pourquoi Performance Machine a fait appel au savoir-faire de Saddlemen et Thrashin pour offrir le meilleur poste de pilotage possible à Josh Herrin. Pour l’assise, on retrouve donc la magnifique selle Saddlemen Step-Up LS avec ses surpiqûres cousues en forme de losange. Face au pilote, les risers Thrashin permettent d’avoir une position droite et de contre-braquer à une vitesse folle.

selle step up
risers thrashin

Une partie cycle ultra performante

Lancer une moto de plus de 250 kg à plus de 200 km/h sans un bon freinage n’est pas une bonne idée. On ne vous apprend rien. Il a donc été décidé de remplacer les étriers d’origine par les étriers 4 pistons radial de chez Performance Machine. Un étrier à la fois élégant et ultra performant, plus que nécessaire lors de cette course.

Par ailleurs, il a été convenu d’installer les amortisseurs arrières 990 Series Piggy Back pour encaisser le poids de la moto. Directement inspirées des motos sportives, ces suspensions permettent au pilote d’ajuster la compression pour gagner de précieuses secondes en courbe.

étrier pm
Capture d’écran 2020-11-27 à 10.22.10

Des détails qui font la différence

Bien évidemment, Performance Machine n’a pas laissé le style de côté. Outre la peinture réalisée et les nombreux stickers collés à la carrosserie, le préparateur a tenu à intégrer quelques accessoires.

Le bouchon d’essence Black Ops vient ainsi mettre en valeur le réservoir, tandis que les fourreaux de fourche inférieurs donnent un côté plus massif. Enfin, l’ensemble des accessoires sont estampillés Performance Machine. Chez KS, est tombé sous le charme…

Capture d’écran 2020-11-27 à 10.03.35
Capture d’écran 2020-11-27 à 10.05.22

Retrouvez l’intégralité des pièces ci-dessous ou directement sur ksmotorcycles.com

(Re)visionnez l’intégralité de la course !

Besoin d’aide dans la recherche de vos pièces ? Nos experts vous accompagnent !  Pour plus d’informations sur vos pièces, contactez l’équipe commerciale au 04 78 86 60 40 ou par mail à contact@ksmotorcycles.com !

Suivez-nous sur Facebook et Instagram !

Cet article vous a plu ? Découvrez l’interview de Bertrand et son Sport Glide survol !

You may also like

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *