Le Low Rider Club Style de Grégory

Nouveautés

Confort et sportivité. Voilà deux mots antagonistes rarement associés à la marque Harley-Davidson. C’est pourtant les premiers mots qui nous viennent à l’esprit lorsque l’on s’installe au guidon du Low Rider Club Style de Grégory. Nous vous dévoilons nos secrets pour réaliser une customisation simple mais efficace.

Ce n’est pas la première fois que nous vous parlons d’un projet Club Style. Celui de Julien vous avait particulièrement plu. Nous vous présentons aujourd’hui celui de Grégory. Mais au fait, c’est quoi un Club Style ? Souvent associé à la série « Sons Of Anarchy« , le Club Style tire son inspiration des MC de la côte Ouest des États-Unis. Ces membres de gangs en quête de sensations fortes ont trouvé une solution au manque d’agilité des Harley-Davidson. Comment se tirer la bourre et rivaliser avec d’autres motos quand on a une machine de plus de 300 kg ? Comment réaliser un wheeling sur plus de 10 mètres à une main ? Grâce au Club Style (et un peu d’expérience). Comprenez par là que le Club Style se veut performant tout en gardant les attributs d’une Harley: un fairing ou une bulle, un guidon avec de grands risers ou un T-Bar, un échappement performant et quelques améliorations côté moteur.

La base : une Harley-Davidson Low Rider

Grégory est donc parti d’une base déjà très efficace pour créer son Club Style : un Softail Low Rider de 2019. Avec son moteur Milwaukee-Eight 107CI de 1745 cm3, le Low Rider a de quoi faire baver les amoureux du Big Twin. Aussi, le coloris en sortie d’usine est original sans être trop tape-à-l’oeil. Enfin, la famille des Softail est connue pour être celle qui offre le plus de possibilités en termes de modifications. Des milliers et des milliers de pièces sont disponibles et absolument tout ce qui vous passe à l’esprit peut être réalisable. Le Low Rider est donc définitivement une base idéale pour laisser libre cours à son imagination.

Les accessoires indispensables d’un Club Style

L’élément essentiel du Club Style est le poste de pilotage. En effet, les trois pièces indispensable à ce look sont la bulle, le guidon et la selle. Grégory a donc opté pour des risers Murdock 8″ de chez Biltwell associés à un guidon Buffalo Drag Bar par Drag Specialties. Côté bulle, c’est la légendaire Road Warrior de chez Memphis Shades sur laquelle a été posée une bulle haute fumée. Enfin, une selle Saddlemen Step Up personnalisée avec des surpiqûres bleues vient casser la ligne trop arrondie du Low Rider. De quoi apporter la touche d’agressivité si propre aux Club Style.

SONY DSC
SONY DSC

Des détails qui font la différence

Pour créer une moto harmonieuse, chaque détail compte. C’est d’ailleurs ce qui donnera le caractère unique à votre deux-roues. Pour cette prépa, tout à été minutieusement étudié. Les mini clignotants Kellermann à l’avant et Heinz Bike à l’arrière viennent remplacer les imposants clignotants d’origine. Le feu arrière fumé de chez Kuryakyn vient se fondre dans le noir profond du Low Rider. Enfin, et parce que chaque détail compte, une peinture noire a été réalisée sur la fourche, les jantes et l’enjoliveur de compteur.

SONY DSC
SONY DSC

Le Stage I : pour le plaisir des oreilles

Toute prépa qui se respecte s’arme forcément d’un stage 1. Et Grégory a fait le bon choix en équipant sa moto de deux éléments redoutables. Le fameux échappement Big Shots conçu par Vance & Hines accompagné du filtre à air haut débit Screamin Eagle.

Comment résister à ce vrombissement incomparable offert par ce stage 1 ? On vous laisse apprécier la mélodie. C’est sous un temps orageux que nous sommes allé prendre quelques clichés. De quoi mettre en avant ce look « bad boy » du Club Style de Grégory.

Retrouvez l’intégralité des pièces ci-dessous ou directement sur ksmotorcycles.com

Besoin d’aide dans la recherche de vos pièces ? Nos experts vous accompagnent !  Pour plus d’informations sur vos pièces, contactez l’équipe commerciale au 04 78 86 60 40 ou par mail à contact@ksmotorcycles.com !

Suivez-nous sur Facebook et Instagram !

Cet article vous a plu ? Découvrez l’interview de Bertrand et son Sport Glide survol !

You may also like

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *